Covid-19 : les temps forts de la semaine du 23 mars 2021

·2 min de lecture

Chaque semaine, Sciences et Avenir fait le point sur l’épidémie de Covid-19, au niveau scientifique, national et international.

Les chiffres de la semaine

  • 4.298.395 cas confirmés de Covid-19 en France (+ 15.792 cas depuis la veille).

  • 92.621 décès cumulés depuis le début de l’épidémie (+343 depuis les dernières 24 heures).

  • 26.488 patients hospitalisés, dont 4.548 en réanimation.

  • 6.199.118 personnes ont reçu au moins une dose de vaccin.

- L’info de la semaine -

Emmanuel Macron promet d'accélérer la vaccination

Plus de malades à l'hôpital et en réanimation, plus de contaminations... Les signes d'emballement de l'épidémie de se multiplient. Face à ces chiffres, Emmanuel Macron promet encore d'accélérer la , en l'élargissant dès ce week-end aux plus de 70 ans et aux enseignants en avril. Lundi 22 mars, le ministre de la Santé Olivier Véran dévoilait également l'ouverture prochaine de "vaccinodromes", pour des opérations plus massives à partir du mois d'avril, tandis que mardi, le chef de l'Etat promettait que tous les 70-75 ans, c'est à dire même les personnes sans comorbidités, pourraient se faire vacciner à partir de samedi. Une campagne de vaccination devrait enfin être organisée pour les enseignants dès la mi-avril.

La vaccination était jusqu'à présent ouverte aux résidents d'Ehpad, où elle a permis de faire drastiquement baisser le nombre de morts, aux plus de 75 ans, aux 50-74 ans atteints de comorbidités les exposant à des formes graves du Covid-19 et à tous les professionnels de santé.

Sciences

AstraZeneca a pu utiliser des données "obsolètes" dans les essais cliniques aux États-Unis

Un groupe de surveillance lors d'essais aux États-Unis, "ce qui peut avoir abouti à une estimation incomplète de l'efficacité" du vaccin, a indiqué l'Institut national des maladies infectieuses et des allergies (NIAID), qui supervise des essais cliniques de vaccins. Le laboratoire AstraZeneca avait défendu lundi son vaccin, rejeté par une bonne partie des Européens, affirmant qu'il était efficace à 80% contre le Covid chez les personnes âgées et n'augmentait pas le risque de caillots, après des essais cli[...]

Lire la suite sur sciencesetavenir.fr

A lire aussi