Covid-19 : les temps forts de la semaine du 9 février 2021

·2 min de lecture

Chaque semaine, Sciences et Avenir fait le point sur l’épidémie de Covid-19, au niveau scientifique, national et international. Le point du 9 février 2021.

Les chiffres de la semaine

3.341.365 cas confirmés de Covid-19 (+4.317 cas depuis la veille).

79.423 décès cumulés depuis le début de l’épidémie (+460 depuis les dernières 24 heures).

11.196 nouvelles hospitalisations sur les 7 derniers jours dont 1.805 en réanimation.

1.871.604 personnes ont reçu au moins une dose de vaccin à la date du 7 février 2021.

Sciences

Covid-19 : sans vaccin, il serait "inévitable" d'avoir deux vagues par an

En appliquant leur modèle nommé AIR (qui calcule la concentration de particules virales dans les gouttelettes de salive contaminées en suspension dans l'air) à Paris, New York et Rio de Janeiro - dont les saisons sont inversées par rapport aux nôtres -, des chercheurs chypriotes constatent dans leurs travaux publiés dans , une double vague annuelle de coronavirus à chaque fois. "Les résultats suggèrent que deux vagues par an sont plus probablement un phénomène naturel qui est directement lié à la saisonnalité du temps au cours d'une pandémie", concluent-ils. Un phénomène qu'ils jugent "inévitable" en l'absence de vaccination.

Covid-19 : peut-on prédire l'évolution du virus pour adapter les vaccins ?

Des mutations génétiques du coronavirus peuvent modifier les différentes cibles que le système immunitaire ou les vaccins ont appris à reconnaître ce qui pourrait conduire à empêcher sa neutralisation. Pour savoir quand et comment apparaissent ces mutations il faudrait donc prédire l’évolution d’un virus partout dans le monde alors qu'il infecte des milliers d'hôtes. Une équipe de bio-informaticiens du Massachusetts Institute of Technology (Cambridge, Etats-Unis) a tenté de relever grâce au "deep learning" et en établissant un parallèle avec les propriétés d’une phrase en langage naturel ainsi que son interprétation par un humain. comprenant pour seules lettres des A, des G, des C et des U. L’adaptation d’un virus devient sa grammaire et sa capacité à échapper à une immunité acquise relève de sa sémantique. "Pour s’échapper, un variant d[...]

Lire la suite sur sciencesetavenir.fr

A lire aussi