Covid-19 : les temps forts de la semaine du 20 avril 2021

·2 min de lecture

Chaque semaine, Sciences et Avenir fait le point sur l’épidémie de Covid-19, au niveau scientifique, national et international. Ce qu'il faut retenir au 20 avril 2021.

Les chiffres de la semaine en France

5.296.222 cas confirmés de Covid-19 (+6.696 cas depuis la veille).
101.209 décès cumulés depuis le début de l’épidémie (+449 depuis les dernières 24 heures).
13.093 nouvelles hospitalisations sur les 7 derniers jours dont 2.994 admissions en soins critiques.
12.561.498 personnes ont reçu au moins une dose de vaccin à la date du 18 avril 2021.

Sciences

Ce que l'on sait du variant brésilien P1

Le est présent bien au delà des frontières du pays dont il tire son nom. Il a déjà atteint plusieurs pays d'Amérique du Sud, ainsi que les Etats-Unis, la France, la Canada et le Japon où il a été identifié comme un variant dès le mois de janvier. Il est porteur de la mutation E484K, qui, selon, certaines études, pourrait entraîner plus de réinfections que les autres souches, un plus grand nombre d'anticorps étant nécessaire pour lui résister. Il présente aussi plusieurs délétions dans la protéine Spike, celle par laquelle le virus rentre dans les cellules pour les infecter. Cela le rend bien plus contagieux que les autres variants, et il s'est déjà propagé dans toutes les régions du Brésil, en particulier là où la circulation du virus est mal contrôlée, causant la saturation des hôpitaux. Aucune étude ne montre cependant qu'il soit plus mortel que les autres. La circulation effrénée du virus dans le pays a causé l'apparition de deux autres variants issus de la même souche, P2 et P4.

Le prochain Covid ? Les dromadaires du Kenya sous haute surveillance

Au Kenya,, un cousin du Covid-19, qui pourrait devenir très contagieux pour les Hommes... et potentiellement déclencher une nouvelle pandémie. L'Ilri a commencé à étudier les dromadaires du Kenya en 2013, un an après l'apparition d'un inquiétant virus en Arabie Saoudite : le Mers-CoV, pour coronavirus du syndrome respiratoire du Moyen-Orient. C'est le contact rapproché avec ces ruminants qui aurait transmis le virus à l'Homme, entrainant une épidémie qui a fait plusieurs centaines de victimes da[...]

Lire la suite sur sciencesetavenir.fr

A lire aussi