Covid-19 : les temps forts de la semaine du 6 avril 2021

·2 min de lecture

Chaque semaine, Sciences et Avenir fait le point sur l’épidémie de Covid-19, au niveau scientifique, national et international. Le point du 6 avril 2021.

Les chiffres de la semaine

4.833.263 cas confirmés de Covid-19 (+10.793 cas depuis la veille).

96.875 décès cumulés depuis le début de l’épidémie (+197 depuis les dernières 24 heures).

12.878 nouvelles hospitalisations sur les 7 derniers jours dont 2.921 admissions en soins critiques.

9.296.131 personnes ont reçu au moins une dose de vaccin à la date du 4 avril 2021.

Sciences

Un responsable de l'EMA confirme un lien entre AstraZeneca et les thromboses

Un responsable de l'EMA confirme l'existence d'un "lien" entre le vaccin AstraZeneca et les cas de thrombose observés après son administration, dans une interview au quotidien italien publiée le 6 mars 2021. "Nous pouvons désormais le dire, il est clair qu’il y a un lien avec le vaccin. Ce qui cause cette réaction, cependant, nous ne le savons pas encore", affirme Marco Cavaleri, responsable de la stratégie sur les vaccins à l'Agence européenne des Médicaments (EMA). "Nous cherchons à obtenir un tableau précis de ce qui se passe, à définir de manière précise ce syndrome dû au vaccin (...) Parmi les personnes vaccinées, il y a un nombre de cas de thromboses cérébrales chez les personnes jeunes supérieur à ce à quoi nous nous attendrions. Cela nous devrons le dire", a-t-il encore déclaré. Depuis plusieurs semaines des suspicions sont apparues sur de possibles effets secondaires graves, mais rares, après l'observation chez des personnes vaccinées avec AstraZeneca de cas de thromboses atypiques. Des dizaines de cas ont déjà été recensés.

14 pays "préoccupés" après le rapport de l'OMS sur l'origine du coronavirus

Les Etats-Unis et 13 pays alliés ont exprimé leurs "préoccupations" dans au sujet du rapport de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) sur l'origine du Covid-19, réclamant à la Chine de donner "pleinement accès" à ses données. "L'étude d'experts internationaux sur l'origine du virus SARS-CoV-2 a été retardée de manière significative (...). Il est crucial que des experts indépendants puissent avoir pleinement a[...]

Lire la suite sur sciencesetavenir.fr

A lire aussi