Covid-19 : les temps forts de la semaine du 21 mai 2021

·2 min de lecture

Chaque semaine, Sciences et Avenir fait le point sur l’épidémie de Covid-19, au niveau scientifique, national et international. Ce qu'il faut retenir au 21 mai 2021.

Les chiffres de la semaine

Au 20 mai 2021 :

- 5.568.551 cas confirmés de Covid-19 (+87.957 en une semaine).

- 108.343 décès cumulés depuis le début de l’épidémie (+1.248 en une semaine).

- 4.873 nouvelles hospitalisations ces 7 derniers jours dont 1.161 en soins critiques.

- 21.606.656 personnes ont reçu au moins une dose de vaccin, soit une couverture vaccinale de 31,5% (+2,6 millions en une semaine).

L'ESSENTIEL, par Nicolas Gutierrez C.

Le nombre de nouveaux cas continue à diminuer cette semaine (-12%), mais cette baisse est particulièrement manifeste chez les plus de 75 ans (-23%) et les 65-74 (-21%). La descente est moins importante chez les publics moins vaccinés : 45-64 (-14%), 15-44 (-11%), 0-14 (-5%).

L’importante diminution du nombre de cas des dernières semaines se reflète dans l’occupation de lits à l’hôpital (-16%), en réanimation (-15%) et dans les décès à l’hôpital (-21%). Avec 22.118 personnes hospitalisées le 18 mai, dont 4.030 patients en soins critiques, le niveau de pression sur le système de soins hospitalier demeure très fort.

Ainsi, le R est égal à 0,78 pour les nouveaux cas et à 0,67 pour les hospitalisations.

En revanche, le nombre de personnes ayant consulté pour une infection respiratoire aiguë augmente légèrement après cinq semaines de baisse continue. Et les interventions de SOS médecin pour suspicion de Covid-19 baissent encore chez les adultes (-6%), mais augmentent chez les enfants (+17%).

En outre-mer, la situation se complique encore en Guyane, avec une forte hausse de l’incidence (+42%), causée probablement par le variant brésilien, responsable (avec celui d’Afrique du Sud) de 94,7% des cas.

Dans l’Hexagone, les variants qui pourraient échapper partiellement à l’immunité vaccinale (ceux détectés en Afrique du Sud, au Brésil, et la souche du variant anglais 20I/484K) restent faibles, mais sont en augmentation. Le variant détecté en Inde a été identifié dans 38 épisodes impliquant au moins un cas. Mais à ce jour, aucun élément [...]

Lire la suite sur sciencesetavenir.fr