Covid-19 : "Il est temps" de confiner les Hauts-de-France, assure un urgentiste du CHU de Lille

franceinfo
·1 min de lecture

"Il est temps" de confiner les Hauts-de-France, a lancé mercredi 17 mars sur franceinfo le docteur Patrick Goldstein, chef du pôle urgences et du Samu du Nord au CHRU de Lille, alors que le gouvernement doit annoncer jeudi des mesures supplémentaires pour lutter contre la pandémie de Covid-19. Un confinement de l'Île-de-France et des Hauts-de-France, le week-end ou toute la semaine, fait partie des éventualités.

>> Covid-19 : suivez les dernières informations en direct

Patrick Goldstein ne préconise pas un confinement total, "mais des mesures de protection pendant le week-end, cela fait quelques semaines qu'on le dit". Les indicateurs ne sont pas bons dans les Hauts-de-France, "avec des services de réanimation qui sont plus que sous tension". Le médecin rappelle que "le problème est parti du littoral, Dunkerque, Calais, Boulogne", avant de remonter "vers Lens, Arras, des territoires du Pas-de-Calais".

La mise en place du confinement le week-end dans le Pas-de-Calais fonctionne, selon Patrick Goldstein. "Cela marche, le confinement du week-end à Dunkerque se traduit aujourd'hui par une diminution majeure du taux d'incidence". Il y a quelques semaines, le taux d'incidence était "à plus de 1 000 pour 100 000 habitants. Aujourd'hui, nous sommes aux alentours de 600, c'est un effet positif".

Plus de patients en réanimation qu'en avril 2020

L'urgentiste explique "qu'à partir du moment où la décision est prise" de confiner, "les effets sur l'impact hospitalier, la saturation du (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi