Covid-19 : est-il trop tôt pour retirer le masque dans les transports en commun ?

Seriez-vous prêt à retirer votre masque dans un bus ou un train bondé ? En tout cas, vous avez jusqu'à lundi pour y réfléchir. Dès le 14 mai, le port du masque dans les transports publics ne sera plus obligatoire. Le gouvernement l'a annoncé ce mercredi. Les bus, les trains et même les avions et les aéroports de l'Union européenne ne seront plus soumis à cette obligation.

Un niveau de tension en réanimation de 27%

Cette décision a été saluée par l'épidémiologiste Alice Desbiolles, au micro d'Europe 1 : "Il n'est pas trop tôt pour retirer l'obligation du port du masque dans les transports", a-t-elle affirmé, avant d'ajouter : "En effet, les indicateurs Covid sont très bas actuellement, avec un niveau de tension en réanimation en France de 27%."

>> Retrouvez Europe Matin en replay et en podcast ici

"Je rappelle que l'étude ComCor de l'Institut Pasteur de mars 2020 ne retrouvait pas de sur-risque d'infection dans les transports en commun", a précisé Alice Desbiolles. "Il conviendrait de cibler les interventions de prévention sur les personnes à risque qui le souhaitent. Et donc, bien sûr, si les personnes à risque souhaitent continuer à porter le masque. Cela me semble plus pertinent qu'une obligation du port du masque pour tout le monde dans les transports en commun."

À l'heure actuelle, la France compte environ 38.700 nouveaux malades en moyenne chaque jour.


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles