Covid-19: le système de santé irlandais complètement dépassé par l'explosion des cas

·1 min de lecture

Les hôpitaux irlandais sont soumis à une « extrême pression », selon le principal syndicat hospitalier, et le pays fait face à la troisième vague de coronavirus à des niveaux inédits jusqu’à maintenant. Les autorités n’ont même pas une idée précise de la présence du virus dans le pays.

Avec notre correspondante à Dublin, Emeline Vin

Cinq mille cas de contamination ont été signalés ce dimanche contre 3 000 ce samedi, ce qui était déjà plus du double du précédent record, établi seulement la veille. Et pourtant, le nombre de personnes positives au Covid-19 serait encore plus élevé de plusieurs milliers. La faute au système informatique qui permet d’officialiser les données.

Ce système n’est pas fait pour supporter des nombres aussi élevés. Car pour confirmer un cas, il ne suffit pas de tester ; pour chaque écouvillon estampillé « Covid + », il faut vérifier que la personne qui a subi le test n’a pas été testée deux fois par exemple, ou qu’elle n’a pas été déjà testée positive et qu’il reste un peu de charge virale.

Un système pas complètement automatisé

Le système de santé, qui n’est pas entièrement automatisé, n’a pas pu suivre la cadence des contaminations détectées après Noël, accumulant un retard de près de 9 000 cas. Il les incorpore donc jour après jour, d’où l’explosion de ce week-end. Preuve de ce sous-effectif, les cas contacts ne sont désormais plus testés pour protéger les ressources.

► À lire aussi : L'Irlande entame son troisième confinement

Les autorités sanitaires appellent tous les Irlandais à retrouver l’esprit de solidarité qui prévalait en mars, et à éviter l’effondrement du système de santé sous la pression.