Covid-19: la Suède limite les rassemblements à huit personnes, un choc pour la population

·1 min de lecture

Face à l’ampleur de la deuxième vague du coronavirus, même la Suède commence à prendre des mesures coercitives. Le Premier ministre Stefan Löfven a annoncé ce lundi que les événements publics seraient bientôt limités à huit personnes. Un véritable choc dans ce pays qui n’a jamais confiné sa population.

Avec notre correspondant à Stockholm, Frédéric Faux

Huit personnes et pas plus. C’est la nouvelle limite que les Suédois devront bientôt respecter sous peine d’amende ou d’une peine de prison pouvant aller jusqu’à six mois.

Au restaurant, les tablées sont limitées à huit convives. Pour les événements publics, les spectacles, les cinémas, la barre est aussi limitée à huit spectateurs. Autant dire qu’ils sont condamnés.

Pour le Premier ministre Stefan Löfven, ces mesures, qu’il a lui même qualifiées de sans précédent dans l’histoire du pays, sont destinées à atténuer cette deuxième vague de coronavirus, arrivée plus tard en Suède mais qui fait maintenant entre 10 et 15 morts par jour.

Ces mesures viennent s’ajouter à la décision d’interdire la vente d’alcool après 22 heures, qui prendra effet vendredi. Cette limite, en revanche, ne s’applique pas aux écoles, aux centres commerciaux, aux lieux de travail et surtout aux rassemblements privés.

Pour ces situations particulières, la Suède continue de donner des recommandations. « N'allez pas au gymnase, n'allez pas à la bibliothèque, ne dînez pas, ne faites pas de fêtes. Annulez », a martelé Stefan Löfven. Des recommandations très appuyées qui ressemblent de plus en plus à des ordres.

À écouter et lire aussi : Covid-19: peu de mesures obligatoires, des recommandations, la Suède maintient sa stratégie