Covid-19 : si les stations de ski n'ouvrent pas, "c'est tout un écosystème qui est touché"

·1 min de lecture

Le confinement décrété à la fin du mois d'octobre met à mal les finances de nombreux commerçants. S'il venait à se poursuivre pendant une partie de l'hiver, il pourrait durement toucher les stations de ski. "C'est tout un écosystème qui est touché", lâche Dominique Marcel, PDG de la Compagnie des Alpes, au micro d'Europe 1, lundi. "Des territoires entiers tirent l’essentiel de leurs revenus de 4 ou 5 mois de l’année !"

>> EN DIRECT - Coronavirus : suivez l'évolution de la situation lundi 16 novembre

A l'échelle nationale, les stations de ski accueillent chaque année environ cinq millions de skieurs et génèrent 11 milliards d’euros d’activité. On estime que 120.000 emplois saisonniers sont liés aux stations. Comme l'explique Dominique Marcel, cet "écosystème" regroupe les exploitants de domaines skiables, mais aussi les hôteliers, restaurateurs et commerçants. "Tout le monde est touché." 

"Nous ne sommes pas résignés"

Dans ce contexte, les stations se préparent du mieux qu'elles peuvent pour pouvoir ouvrir dès qu'elles obtiendront le feu-vert du gouvernement. "Nous ne sommes pas résignés, nous nous battons pour une ouverture", affirme Dominique Marcel. Les protocoles sanitaires ont été renforcés, imposant par exemple le port du masque dans les files d'attente. le PDG de la Compagnie des Alpes explique aussi que des centres de dépistage devraient être installés sur site.

Par ailleurs, conformément aux recommandations de la ministre du Travail, Elisabeth Borne, les stations...


Lire la suite sur Europe1