Covid-19 : SOS-Amitié lance un appel à candidatures pour trouver des bénévoles, face à un nouvel afflux d'appels avant un possible reconfinement

franceinfo
·1 min de lecture

"Nous avons besoin de recruter entre 300 et 500 bénévoles pour pouvoir faire face à cet afflux d'appels", déclare mercredi 28 octobre sur franceinfo Alain Mathiot, président de SOS-Amitié, qui reçoit un nombre grandissant d'appels depuis plusieurs semaines et qui risque encore plus d'être débordé avec le probable reconfinement national que pourrait annoncer Emmanuel Macron mercredi 28 octobre au soir.

"On va se retrouver dans la même situation qu'au mois de mars face une recrudescence d'appels qui risque de se produire et qui commence déjà à se produire", souffle Alain Mathiot, qui assure qu'"il y a déjà des appels supplémentaires ces dernières semaines". Le président de SOS-Amitié rappelle qu'en février, la plateforme recevait près de 6 000 appels par jour, et qu'"au début du confinement, on est passé à 8 000". Ce chiffre avait baissé entre-temps, mais, dit-il, "nous sommes de nouveau à 8 000 appels quotidiens depuis une ou deux semaines".

300 à 500 bénévoles manquent à l'association

Tous les appels au secours de personnes en détresse ne peuvent donc être pris en charge par les bénévoles qui ne sont pas assez nombreux aujourd'hui, ce qui a poussé l'association à lancer une campagne de recrutement de volontaires il y a une semaine. "Nous avons besoin de recruter entre 300 et 500 (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi