Covid-19 : pas de sortie de crise avant 2022 selon le président du conseil scientifique

·2 min de lecture

Jean-François Delfraissy, président du conseil scientifique, ne prévoit pas de retour à une situation sanitaire normale pour cet été, mais plutôt en 2022. 

Cela fait plus d'un an que le conseil scientifique aiguille le gouvernement dans sa politique sanitaire. Interrogé pour le JT de 20 heures de TF1 lundi, son président, Jean-François Delfraissy, ne prévoit pas un retour à la vie normale cet été. «On aura probablement à l'automne de nouveau une circulation virale importante mais on aura une large population vaccinée», a déclaré le spécialiste en immunologie, expliquant qu'il voyait une «une sortie de crise, un peu définitive, plutôt sur 2022».

Concernant l'influence du conseil scientifique sur les choix de l'exécutif pour endiguer la pandémie, le professeur, qui est à la tête d'une équipe de 17 spécialistes, la minimise, affirmant qu'il n'y a «jamais eu de troisième pouvoir médical». «Sur un certain nombre de points on est écouté, sur d'autres on est moins écouté».

A lire aussi : Jean-François Delfraissy s'impose une cure de silence

Cela fait depuis fin janvier que le scientifique se faisait discret dans les médias. Depuis une interview donnée le 24 janvier à BFMTV dans laquelle il avait alerté sur l'«urgence» de reconfiner la France face aux nouveaux variants. Un avis personnel qui n'avait pas été suivi par le gouvernement. Le pays est depuis le 3 avril entré dans un troisième «reconfinement» mais pas du même type que les deux connus en 2020. Si les déplacements au-delà d'un périmètre de 10 kilomètres autour du domicile sont règlementés, les sorties entre 6 heures du matin et 19 heures sont autorisées sans limite de temps.

Dans les chiffres du Covid-19, la pression sur les services de réanimation continue d'augmenter et la France a dépassé lundi la barre des 99 000 décès depuis le début de l'épidémie.


Lire la suite sur Paris Match