Covid-19 : des soignants israéliens reçoivent une quatrième dose de vaccin

·1 min de lecture
© THOMAS SAMSON / AFP

Un hôpital israélien a commencé lundi à administrer une quatrième dose du vaccin anticoronavirus à ses soignants, dans le cadre d'un essai clinique qui devrait précéder une campagne nationale dont la date de lancement n'a pas encore été annoncée. Le Premier ministre israélien Naftali Bennett avait déclaré mercredi dernier que tous les Israéliens de plus de 60 ans et le personnel médical auraient droit à une quatrième dose, au moment où le pays peine à contenir la propagation du variant Omicron, mais cette décision doit encore être approuvée par le ministère de la Santé.

150 soignants bénévoles injectés

L'hôpital Sheba, en banlieue de Tel-Aviv, a lancé lundi la vaccination de 150 soignants bénévoles ayant reçu une troisième dose il y a plus de quatre mois et dont la quantité d'anticorps semble avoir décru. L'administration d'une quatrième dose permettra d'évaluer la possible hausse d'anticorps et l'apparition d'effets secondaires, et dira si elle permet ou non de réduire les risques d'infection, a indiqué Gili Regev-Yochay, directrice du département des maladies infectieuses de l'hôpital. Les soignants seront surveillés pendant six mois, a-t-elle précisé.

Le ministère de la Santé a approuvé cette étude clinique afin de vérifier l'efficacité de la quatrième dose, a indiqué à l'AFP Gal Rotem Golan, une porte-parole. Le directeur général du ministère, Nachman Ash, souhaite disposer de temps pour étudier la sévérité des infections du variant Omicron avant d'ouvrir la vaccination s...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles