Covid-19 : six questions sur la première contamination française au nouveau variant du virus

franceinfo
·1 min de lecture

"Il est déjà chez nous", estimait l'infectiologue Jean-Daniel Lelièvre, mardi 22 décembre. C'est désormais une certitude. Un premier cas de contamination au nouveau variant du Sars-CoV-2 a été identifié à Tours (Indre-et-Loire), a annoncé vendredi 25 décembre le ministère de la Santé dans un communiqué. Ce variant du virus, nommé "VOC 202012/01" et détecté dès septembre au Royaume-Uni, inquiète désormais toute l'Europe. Après avoir été observé chez de nombreuses personnes contaminées à Londres et dans le sud-est de l'Angleterre, il a conduit les autorités britanniques à reconfiner ces régions, et poussé plusieurs pays, dont la France, à limiter les échanges avec le Royaume-Uni.

>> Covid-19 : l'article à lire pour comprendre le nouveau variant du coronavirus

1Que sait-on du patient de Tours ?

"Il s’agit d’un homme de nationalité française résidant en Angleterre", précise la direction générale de la santé (DGS) dans son communiqué. Arrivé de Londres le 19 décembre, l'individu a été pris en charge au CHU de Tours (Indre-et-Loire) le 21 décembre et détecté positif au Covid-19. "Le résultat du test faisant évoquer le variant circulant au Royaume-Uni, un séquençage a été demandé au Centre national de référence des virus des infections respiratoires, qui a confirmé ce jour l’infection au variant VOC 202012/01", poursuit le ministère.

L'homme en question est (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi