Covid-19 : la situation s'améliore, Macron envisage de "lever le pass" par endroits

·1 min de lecture

Emmanuel Macron a salué jeudi les "résultats" du pass sanitaire anti-Covid et envisagé la levée de "certaines contraintes dès que les conditions sanitaires le permettront", y compris celle du pass par endroits. Le pass sanitaire, qui a favorisé la vaccination, est "un instrument de gestion qui a permis d'éviter la fermeture et il est proportionné" et "on va le conserver dans la poche pour éviter partout la fermeture qui est la pire des choses", a défendu le président de la République lors des Rencontres de l'Union des entreprises de proximité (U2P).

"Dès que les conditions sanitaires le permettront et, à mon avis, quand je vois les chiffres, ça ne va pas venir si tard", on pourra se "permettre sur les territoires où le virus circule moins vite de lever certaines contraintes et de revivre normalement", s'est réjoui le chef de l'État. Revendiquant son "pragmatisme", il s'est ainsi dit prêt à "lever le pass, dans les endroits où on le met, là où le virus ne circule quasiment plus".

Le pass sanitaire, "outil précieux"

De son côté, le ministre de la Santé, Olivier Véran, avait indiqué dans la matinée que la situation de l'épidémie de Covid-19 en France s'était "considérablement améliorée" et que si "cette dynamique" se poursuivait, "nous pourrons commencer à envisager d'alléger certaines mesures".

"Il y a encore quelque 10.000 contaminations par jour, l'épidémie n'est pas terminée. En revanche, nous sommes sur un rythme de réduction d'au moins 30% en une semaine, la charge hospital...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles