Covid-19 : la situation s’aggrave à nouveau en Lombardie... et même à Bergame

·1 min de lecture

"Nous sommes arrivés au point où un confinement est nécessaire. Le risque est généralisé, il affecte toute la région, avertit Guido Bertolini, le porte-parole des services d’urgence de la Lombardie cité par RaiNews. Dans certaines zones, le système de protection sociale est proche de l’effondrement." 

En Italie comme en France, le débat s’est déplacé du couvre-feu à un éventuel reconfinement. Le couvre-feu à 23 heures dans plusieurs régions, la fermeture des cinémas ou des théâtres, ou la tenue de 75% des cours des lycées et des universités en ligne n’a pas suffi : lundi, 17.000 nouveaux cas de Covid-19 ont été comptabilisés. Parmi eux, 3.570 se trouvaient en Lombardie, une nouvelle fois l’épicentre de l’épidémie en Italie.

Milan expérimente un nouveau traçage des cas contacts

Dans la région, la ville de Milan concentre à elle seule la moitié des nouveaux cas, à cause de la densité de sa population. L’agence de santé italienne a annoncé n’être plus en mesure de retracer elle-même l’ensemble des cas contacts, et a lancé, depuis, un nouveau système. 

Lire aussi - Covid-19 : les chiffres qui montrent que l'épidémie est actuellement hors de contrôle

"Les personnes positives reçoivent un SMS avec un lien qui renvoie à un questionnaire dans lequel leur état et tous leurs symptômes sont enregistrés. Le système les mettra en relation avec le médecin généraliste qui pourra estimer les situations les plus à risque pour être suivies plus rapidement et plus strictement", détaille au journa...


Lire la suite sur LeJDD