Covid-19 : la situation devient très tendue en Île-de-France

La situation est critique, jeudi 11 mars au soir, en réanimation. Selon Olivier Véran, la montée en puissance des variants pourrait justifier l’évacuation de patients de l’Île-de-France vers d’autres régions. "Nous préparons des transferts importants de patients vers les autres régions qui pourraient avoir lieu dès la fin de la semaine", a déclaré le ministre. Des hôpitaux sous tension Depuis mi-janvier, le nombre de malades tend à augmenter en Île-de-France et se rapproche désormais du pic de la deuxième vague. Dans un hôpital à Bry-sur-Marne (Val-de-Marne), les 16 lits de réanimation sont tous occupés. "Globalement, on sort un malade pour en mettre un autre", observe le docteur Serge Carreira, le chef du service de réanimation. Quand un patient ne peut être accueilli dans son service, alors il est envoyé dans d’autres hôpitaux de la région, publics ou privés.