Covid-19 : Shanghai recommence à confiner et à dépister en masse

La ville de Shanghai, centre financier de la Chine, a commencé jeudi à reconfiner une partie de sa population après la découverte d'une dizaine de cas de Covid-19, à peine dix jours après la fin d'un très strict confinement de deux mois. Plusieurs millions d'habitants devront se soumettre à une nouvelle campagne de dépistage massive ce week-end.

À peine déconfinés, déjà reconfinés ? Les autorités à Shanghai ont demandé, jeudi 9 juin, à une partie des habitants de rester chez eux dans l'attente des résultats d'une nouvelle grande campagne de dépistage du Covid-19. Les populations concernées sont celles de huit districts sur les seize que compte la ville.

Ces tests, qui vont être conduits samedi 11 et dimanche 12 juin, vont concerner plus de la moitié des 26 millions d'habitants du poumon économique chinois. Ces mesures, dont l'annonce était inattendue, ont été décidées après la découverte d'une dizaine de nouveaux cas de Covid-19 dans cette ville à peine sortie d'un confinement très strict.

Après l'assouplissement du précédent confinement le 1er juin, les autorités ont maintenu des mesures pour contrôler la situation sanitaire – parmi elles, la nécessité de présenter un test négatif pour accéder aux centres commerciaux, bureaux et transports publics.

Le "zéro Covid" avant tout

Au moins trois nouveaux cas de contamination semblent liés à un salon de coiffure du centre-ville – une enseigne qui venait juste de rouvrir ses portes, souligne le Financial Times. Les autorités locales ont lancé une enquête pour déterminer si cette enseigne avait respecté les mesures sanitaires mises en place pour éviter la propagation du virus Sars-CoV-1. Plusieurs rues commerçantes ont aussi été entièrement fermées après la découverte de cas qui semblent liés à des bars situés dans ces artères prisées par la population locale.

À lire aussi sur France 24 : Covid-19 : à Shanghai, retour à une vie pas si normale après deux mois de confinement

La décision de recourir à une nouvelle campagne massive de dépistage tout en imposant à une partie des résidents de la ville de rester chez eux le temps d'analyser les résultats témoigne du fait que la Chine tient à sa controversée stratégie de "zéro Covid".

Le très long confinement imposé à Shanghai ces derniers mois a laissé des séquelles. Il avait donné lieu à un rare mouvement de contestation au sein de la population contre des mesures jugées particulièrement sévères. Cette politique a aussi eu un coût économique important, d'autant plus que Shanghai est l'un des principaux points de départ des exportations chinoises et le plus grand centre financier du pays.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles