Covid-19 : une seule dose de vaccin suffit pour les personnes ayant déjà été infectées, estime la Haute Autorité de santé

Fabien Magnenou
·1 min de lecture

La Haute Autorité de santé (HAS) a rendu un avis favorable à l'administration d'une dose unique pour les personnes déjà infectés par le virus responsable du Covid-19. Et ceci, "car elles ont déjà élaboré à l’occasion de l’infection une mémoire immunitaire", explique un communiqué, vendredi 12 février. "La dose unique de vaccin jouera ainsi un rôle de rappel."

Au préalable, la commission vaccins de l'autorité avait saisi pour avis la Société de pathologie infectieuse de langue française (Spilf), qui lui avait transmis ses conlusions en fin de semaine dernière. La HAS recommande de réaliser cette "vaccination au-delà d'un délai de 3 mois après l’infection, de préférence avec un délai proche de 6 mois". Les personnes présentant une immunodépression avérée devront conserver un schéma vaccinal à deux doses.

Les données disponibles, néanmoins, ne suscitent pas d'inquiétude pour deux doses administrées à des personnes déjà infectées par le passé, "en dehors de la survenue d’effets de réactogénicité systémique potentiellement plus fréquente". Cet avis de la HAS intervient dans un contexte marqué par des tensions d'approvisionnement. Cette option, en théorie, pourrait ainsi permettre de dégager autant de doses que de personnes déjà contaminées en France – soit autour de 3,4 millions à ce stade.

L'ensemble des vaccins concernés

Les personnes déjà infectées semblent développer une importante concentration d'anticorps après une dose, selon deux articles en pré-publication – dont les (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi