Covid-19 : "Seule la couverture vaccinale permettra de contrôler l’épidémie", assure le Pr Buisson

Les premières vaccinations contre le Covid-19 ont débuté dimanche 27 décembre en France. "C’est la fin du début. Lors du début de cette épidémie, nous n’avions à opposer que des mesures conventionnelles. Efficaces mais insuffisantes. Maintenant nous avons un moyen, qui est la vaccination, qui permet d’être actif et non plus passif contre ce Covid-19. Nous allons pouvoir commencer l’instauration d’une couverture vaccinale qui, seule, permettra de contrôler l’épidémie", explique le professeur Yves Buisson, invité des "4 Vérités" de France 2, lundi 28 décembre. "Rien ne permet de prévoir que les personnes vaccinées ne pourront pas être infectées" "Ce sont des vaccins conçus pour protéger de la maladie [et de la mortalité]. La personne vaccinée ne deviendra pas gravement malade si elle est infectée par le coronavirus. En revanche, rien ne permet de prévoir que les personnes vaccinées ne pourront pas être infectées et donc être capable de transmettre le virus à leur entourage", précise l'épidémiologiste membre de l’Académie de médecine. Pendant combien de temps la protection du vaccin durera ? "C’est encore une inconnue. La protection durera probablement plusieurs mois, peut-être plusieurs années", indique Yves Buisson. Et d’ajouter : "On n’a pas encore beaucoup de recul pour savoir l’efficacité [du vaccin] chez les personnes très âgées, dont le système immunitaire est un peu sénescent, donc moins efficace. De même chez les enfants, l’efficacité du vaccin n’a pas été testée, ou chez les personnes immunodéficientes ou atteint de comorbidités (les diabétiques, les obèses). On a quelques résultats mais ce sont des résultats préliminaires". La vaccination ne permettra-t-elle pas de baisser la garde et de déconfiner plus vite ? "Sûrement pas", conclut le Pr Buisson.