Covid-19 : six questions sur le projet de loi qui fait craindre à l'opposition la mise en place d'un "passeport sanitaire"

franceinfo
·1 min de lecture

Après les tests et les mises en quarantaine, le vaccin contre le Covid-19 sera-t-il le futur sésame pour pouvoir prendre l’avion et voyager à l’étranger ? Si les autorités françaises ont décidé de ne pas rendre obligatoire ce vaccin, déployé à partir du dimanche 27 décembre, elles envisagent de conditionner les déplacements, notamment aériens, à l’administration de ce vaccin, dans le cadre d’un texte de loi présenté le 21 décembre en Conseil des ministres.

Ce projet, qui ouvre la voie à la mise en place d’un "passeport sanitaire" présenté fin novembre par l'Association internationale du transport aérien, provoque une levée de boucliers, notamment dans les rangs d’une partie de l’opposition. Il reviendrait, selon ses détracteurs, à rendre le vaccin obligatoire et contreviendrait aux respects des libertés et des données personnelles. Que prévoit-il exactement ? Ce type de mesures existe-t-il déjà pour d’autres vaccins ? Comment cela fonctionnerait-il concrètement ? Franceinfo répond à six questions sur le sujet.

1Qu'est-ce que "le régime pérenne de gestion des urgences sanitaires" ?

C'est un projet de loi qui vise à imaginer l'après 1er avril 2021, quand le cadre législatif mis en place au début de (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi