Covid-19 : les secrets de campagnes de vaccination réussies dans quatre pays d’Afrique

Eléonore Abou Ez
·1 min de lecture

Il est trop tôt de faire un bilan de la plus grande campagne de vaccination de l’histoire de l’Afrique subsaharienne. Mais le déploiement de vaccins permet déjà de comprendre pourquoi des pays comme l’Angola, le Rwanda, le Ghana et Maurice ont mieux réussi que d’autres. Dans un document publié fin avril 2021, l’OMS met en avant quatre raisons simples.

1Planification et préparation

Théoriquement, près de 40 pays africains ont élaboré des plans nationaux de vaccination avant l’arrivée des vaccins début mars 2021. Malgré l’aide proposée par l’OMS, seuls quatre pays se sont démarqués en adoptant des plans efficaces et une bonne logistique qui leur ont permis de vacciner rapidement leurs groupes prioritaires.

En misant sur le "préenregistrement", le Ghana, premier à avoir reçu des vaccins dans le cadre du programme Covax a pu vacciner en vingt jours plus de 470 000 personnes dans les zones les plus touchées par le virus. Même anticipation en Angola qui avait envoyé des mails, des SMS et des QR codes aux personnes prioritaires avant la vaccination. Le pays a également investi dans les unités de stockage pour conserver les vaccins dans les conditions requises. Mieux encore, le Rwanda et Maurice ont organisé à l’avance des exercices de simulation afin de se préparer à un déploiement vaccinal de grande envergure.

2Système de santé solide

Pour réussir une campagne de vaccination, l’infrastructure est un élément essentiel. Les pays qui ont fait leurs preuves lors de cette campagne (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi