Covid-19 : la seconde vague continue de sévir, la durée de l'isolement allongée pour les patients positifs

Jeudi 18 février, durant son point de situation sur l'épidémie de Covid-19, le ministre de la Santé Olivier Véran a assuré que les semaines à venir allaient être déterminantes. "L'heure n'est pas encore au relâchement de nos efforts, encore moins au relâchement de notre vigilance collective", a-t-il déclaré, tout en précisant que la seconde vague n'était pas encore derrière nous. Il faut désormais prendre en compte les mutations du virus qui le rendent beaucoup plus contagieux. Un allongement de la durée de l'isolement 36 % des cas positifs sont infectés par le variant britannique, et 5 % par les variants brésilien et sud-africain. Pour freiner l'épidémie, le ministre de la Santé a annoncé un allongement de la durée de l'isolement : à compter de lundi 22 février, elle passera à dix jours pour tous les patients positifs, et restera de sept jours pour les cas contacts. Au sujet de la vaccination, Olivier Véran a annoncé vouloir "développer des opérations dites 'd'aller vers'. C'est-à-dire des vaccins qui peuvent être administrés dans le cadre de bus ambulants, de barnums temporaires installés dans les quartiers populaires".