Covid-19 : Pour sauver les fêtes, Philippe Amouyel, professeur de santé publique, suggère "un dépistage massif national" avant Noël

franceinfo
·1 min de lecture

"Les fêtes de Noël et du Nouvel An, ce sont des monuments culturels en France", a estimé Philippe Amouyel, professeur de santé publique au CHU de Lille et directeur de la Fondation Alzheimer, invité de franceinfo mercredi 18 novembre. Malgré toutes les restrictions et l'épidémie de Covid-19, "on ne pourra pas être chez tous les gens pour vérifier combien il y a de personnes à table. Il va forcément y avoir de nouveaux cas contacts", a-t-il développé.

Des fêtes "différentes"

"Le virus adore quand les gens entrent en contact, surtout dans la sphère privée où on a tous baissé la garde. On met moins le masque, on fait moins attention. C'est ça qu'il faut prévenir", a alerté Philippe Amouyel. Le professeur estime qu'il faut maintenir quand même des fêtes de Noël, "c'est essentiel psychologiquement, humainement et socialement", mais il faut qu'elles soient "différentes".

Philippe Amouyel a mis l'accent sur le "tracing des asymptomatiques", pour "mettre les Français dans les meilleures conditions", en suggérant "un dépistage massif national". "On pourrait faire des dépistages localisés. Le seul problème, c'est que si les régions infectées envoient leurs asymptomatiques dans une région (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi