Covid-19 : Sanofi peut-il fabriquer les vaccins de ses concurrents ?

La ministre chargée de l’Industrie, Agnès Pasnier-Runacher, a demandé au leader pharmaceutique français Sanofi, en retard sur son propre vaccin, d’utiliser ses chaines de production pour fabriquer les vaccins anti Covid-19 de ses concurrents. "Nous évaluons la faisabilité technique d’effectuer temporairement certaines étapes de fabrication pour soutenir d’autres fabricants de vaccins Covid-19", a répondu l’industriel. Cette opération demande toutefois des moyens techniques et du personnel. Un laboratoire suisse le fait déjà Le groupe pharmaceutique suisse Lonza prévoit de fabriquer jusqu’à 300 millions de doses du vaccin américain Moderna par an, grâce à ses infrastructures. En France, Recipharm et Delpharm ont déjà annoncé qu’ils produiraient les vaccins de Moderna et Pfizer-BioNTech. Mais la question de la propriété intellectuelle se pose, ainsi que le respect du brevet. Pfizer pourrait éventuellement attaquer le laboratoire français en justice si celui-ci commercialise son propre vaccin avec la technologie ARN-Messager, selon les experts. En France, il reste environ 1,25 million de doses de vaccins, de quoi vacciner 625 000 personnes.