Covid-19 : saisi en référé, le Conseil d'Etat valide la fermeture des cinémas et des théâtres au vu du "contexte sanitaire"

franceinfo avec AFP
·1 min de lecture

Le Conseil d'Etat a validé mercredi 23 décembre la fermeture des théâtres et cinémas, décidée par le gouvernement jusqu'au 7 janvier au moins, au vu du "contexte sanitaire" et du "risque d'augmentation de l'épidémie à court terme".

Saisie par des professionnels de la culture, la plus haute juridiction administrative leur a toutefois donné partiellement raison en précisant que si la situation venait à s'améliorer sur le front du coronavirus, "leur fermeture ne pourrait être maintenue au seul motif qu'il existe un risque" de contamination dans ces lieux.

Espoir d'une réouverture

Selon le Conseil d'Etat, la décision du Premier ministre Jean Castex de laisser les théâtres et cinémas fermés "ne porte pas une atteinte manifestement illégale aux libertés fondamentales", dont la liberté d'expression, invoquées par les représentants du monde de la culture.

Mais dans le même temps, le Conseil d'Etat leur offre de sérieux motifs d'espoir, en validant partiellement leurs arguments : si la situation sanitaire s'améliore, le maintien de la fermeture générale des cinémas et autres lieux de spectacles, attentatoire aux libertés, ne pourra pas être "justifiée par la seule persistance d'un risque de contamination de spectateurs par le virus SARS-CoV-2", juge-t-il.

Il (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi