Covid-19 : le Sénégal commence avec le vaccin Sinopharm

Par Le Point Afrique
·1 min de lecture
Pour entamer sa campagne de vaccination contre le Covid-19, le Sénégal a choisi le vaccin chinois Sinopharm, en attendant celui d'AstraZeneca qui arrivera par le programme Covax. 
Pour entamer sa campagne de vaccination contre le Covid-19, le Sénégal a choisi le vaccin chinois Sinopharm, en attendant celui d'AstraZeneca qui arrivera par le programme Covax.

Alors qu'au niveau international des appels de personnalités comme Antonio Gutteres, secrétaire général des Nations unies, et Emmanuel Macron, président de la République française, se multiplient pour une mise à disposition dans les meilleurs délais de vaccins anti-Covid-19 au profit des pays pauvres indépendamment des dispositifs comme Covax, les pays africains ouvrent les uns après les autres leur séquence vaccination en se faisant livrer les premières doses. Pour l'essentiel, celles-ci sont souvent russes (Spoutnik V) ou chinoises (Sinopharm), conduisant à des commentaires sur une diplomatie du vaccin. Ce mercredi, le Sénégal a reçu 200 000 doses du vaccin contre le Covid-19 du laboratoire chinois Sinopharm, ce qui doit lui permettre de lancer d'ici à la fin février une campagne de vaccination des personnes à risque. La cargaison partie de Chine est arrivée dans la soirée à bord d'un avion de la compagnie nationale Air Sénégal, selon des images de la télévision nationale RTS.

À LIRE AUSSIVaccin anti-Covid-19 : Macron précise son idée de solidarité avec l'Afrique

À LIRE AUSSICovid-19 : « Afrique attend vaccins désespérément »

Les vaccins acquis 3,3 millions d'euros?

Présent pour sa réception à l'aéroport international Blaise-Diagne, à une cinquantaine de kilomètres de Dakar, le président Macky Sall a promis le démarrage rapide de la vaccination. « Je lance un appel à toutes les populations pour une adhésion totale à notre stratégie », a-t-il dit en précisant [...] Lire la suite