Covid-19 : pour la Sécurité sociale, la facture s’annonce plus salée que prévu

·1 min de lecture
Le budget initial, voté en décembre 2020, était de 4,3 milliards d'euros.
Le budget initial, voté en décembre 2020, était de 4,3 milliards d'euros.

L'épidémie de Covid-19 a un lourd impact financier sur la Sécurité sociale. Le coût des tests, vaccins et autres dépenses liées au Covid-19 est estimé « entre 9 et 10 milliards d'euros », a révélé le directeur de la Sécu, mercredi 26 mai 2021. Une note particulièrement salée, d'autant plus que le budget initial, voté en décembre 2020, était de 4,3 milliards d'euros. Une somme destinée à payer les tests, les vaccins, ou encore les masques. Toutefois, il s'agissait d'une « hypothèse » qui « reposait sur le fait qu'il n'y ait pas de nouvelle vague en 2021 », a expliqué Franck von Lennep lors d'une audition par les députés de la commission des Affaires sociales.

Hélas, la troisième vague et le variant anglais ont bel et bien déferlé sur la France, ce qui a « conduit à des dépenses supplémentaires », avec des tests (PCR et antigéniques) plus nombreux « et sur une période plus longue que ce que nous pouvions imaginer », a-t-il affirmé. La crise sanitaire se traduit aussi par de nouveaux « surcoûts à l'hôpital » et « une hausse des indemnités journalières » pour arrêt de travail.

Un « risque sérieux » de dérapage budgétaire

S'y ajoutent des achats de vaccins en grande quantité : en effet, il a fallu en « précommander un nombre très élevé pour ne pas prendre de risque ensuite, si certains s'avèrent disponibles plus rapidement ou plus efficaces que d'autres ». Selon lui, cette prévision était entourée de « beaucoup d'incertitudes sur ce que seront les surcoûts liés à [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles