Covid-19: la Russie élargit l'accès à la vaccination à toute sa population

·1 min de lecture

À partir de la semaine prochaine, la Russie entamera sa campagne pour vacciner en masse la population. C’est Vladimir Poutine en personne qui a chargé le gouvernement de cette tâche dans un pays qui a commencé à vacciner les catégories de population les plus exposées au virus dès le mois de décembre dernier.

Avec notre correspondant à Moscou, Jean-Didier Revoin

Sur une base volontaire, l’ensemble de la population russe âgée de plus de 18 ans pourra se faire vacciner contre le nouveau coronavirus à partir de la semaine prochaine. Dans les faits, la vaccination de l’ensemble de la population était prévue dès le début de cette année. Les autorités suivent donc leur planification.

Début décembre, seuls les personnels soignants et les enseignants pouvaient être vaccinés. Et progressivement, l’accès au vaccin a été élargi à d’autres catégories de population, dont les travailleurs sociaux et les agents du gouvernement.

À partir du 18 janvier, ces limitations seront supprimées et les Russes pourront se faire vacciner dans les centres prévus à cet effet et bénéficier gratuitement de Spoutnik V, le meilleur vaccin du monde, selon Vladimir Poutine.

Mais un problème demeure : la population n’a pas confiance. Fin décembre, un sondage du centre Levada révélait que seuls 38% des Russes étaient prêts à se faire vacciner immédiatement ; 58% préfèrent attendre. À Vladimir Poutine donc de les convaincre.

Officiellement, 1,5 million de Russes ont déjà été vaccinés. Mais certaines estimations ramènent ce chiffre à 300 000 seulement, sachant que le pays compte plus de 140 millions d’habitants. Le président russe a donc encore du pain sur la planche.