Covid-19 : comment le Royaume-Uni s'est (de nouveau) retrouvé dans une situation hors de contrôle

franceinfo
·1 min de lecture

Le Royaume-Uni se referme face à un tsunami de contaminations. Mardi 5 janvier, plus de 60 000 nouvelles personnes ont été diagnostiquées positives au coronavirus en 24 heures. Un record absolu depuis le début de la pandémie. Le nombre de morts, lui, dépasse les 75 000, ce qui fait du Royaume-Uni l'un des pays d'Europe les plus endeuillés par la pandémie, avec une aggravation spectaculaire ces dernières semaines.

>> Covid-19 : suivez les dernières actualités sur le coronavirus dans notre direct

Face à ces chiffres catastrophiques, le Premier ministre, Boris Johnson, a dû annoncer, lundi 4 février, un durcissement et un élargissement du confinement, l'appliquant à toute l'Angleterre. Les écoles, laissées jusqu'à présent ouvertes, ont fermé. L'Ecosse est également entrée dans un confinement du même type pour, au moins, tout le mois de janvier. Déjà confinés, pays de Galles et Irlande du Nord ont décidé de laisser les enfants à la maison. Alors, comment en est-on arrivé là ?

Une seconde vague mal maîtrisée

La seconde vague de contaminations qui a déferlé sur l'Europe à l'automne 2020 n'a pas été gérée de la même façon selon les pays. Au Royaume-Uni, Boris Johnson a d'abord été tenté (encore une fois) par une stratégie d'immunité collective, en se passant d'un confinement rapide pour lutter contre cette nouvelle (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi