Covid-19 : le Royaume-Uni confirme qu'une nouvelle souche se propage plus rapidement

·2 min de lecture

Une nouvelle variante du nouveau coronavirus détectée au Royaume-Uni peut se propager plus rapidement, ont indiqué samedi les autorités sanitaires britanniques. 

Une nouvelle variante du nouveau coronavirus détectée au Royaume-Uni peut se propager plus rapidement, ont indiqué samedi les autorités sanitaires britanniques, soulignant qu'elles essayaient encore de déterminer si celle-ci était aussi plus mortelle. Cette annonce intervient avant une conférence de presse du Premier ministre Boris Johnson, prévue à 16H00 GMT, qui pourrait annoncer l'instauration de nouvelles restrictions face à une nouvelle envolée des cas, notamment à Londres et dans le sud-est de l'Angleterre.

A lire :Reprise de l'épidémie en France, nouvelle variante du virus... le point sur le coronavirus

Les déplacements pourraient être limités dans ces zones, selon les médias britanniques, alors qu'une nouvelle variante du virus a été identifiée dans le sud-est. "Le groupe consultatif sur les menaces nouvelles et émergentes des virus respiratoires (NERVTAG) considère maintenant que cette nouvelle souche peut se propager plus rapidement", a déclaré le médecin-chef de l'Angleterre, Chris Whitty, dans un communiqué. "Rien n'indique pour le moment que cette nouvelle souche cause un taux de mortalité plus élevé ou qu'elle affecte les vaccins et les traitements, mais des travaux urgents sont en cours pour confirmer cela", a-t-il poursuivi.

Le Royaume-Uni a informé l'OMS

Le Royaume-Uni a informé l'Organisation mondiale de la santé (OMS) de la propagation plus rapide de cette variante, a-t-il ajouté. De précédentes mutations du SARS-CoV-2 ont déjà été observées et signalées dans le monde. Au total, quelque 38 millions de personnes en Angleterre, soit 68% de la population, vivent déjà en zone d'alerte "très élevée", le niveau le plus strict des restrictions qui implique la fermeture des pubs, restaurants et(...)


Lire la suite sur Paris Match