Covid-19: le Royaume-Uni atteint son objectif de 15 millions de vaccinés

·2 min de lecture

Au Royaume-Uni, la campagne de vaccination lancée début décembre se poursuit et le gouvernement de Boris Johnson respecte jusqu'ici son calendrier : 15 millions de personnes devraient avoir reçu la première dose du vaccin contre le coronavirus d'ici ce lundi 15 février. Le pays devance de très loin ses voisins européens. Ce chiffre laisse entrevoir un assouplissement du confinement très strict imposé depuis le début de l'année.

Avec notre correspondante à Londres, Claire Digiacomi

Interrogé à la télévision ce dimanche 14 février au matin, Dominic Raab, le ministre britannique des Affaires étrangères, se félicite tout en restant prudent. « Les chiffres sont bons, dit-il, nous sommes confiants et en bonne voie. » Le Royaume-Uni devrait bien réussir son pari fixé au début de la campagne : vacciner 15 millions de personnes d'ici le 15 février.

Au total, 22% de la population a d'ores et déjà reçu une première dose. Les soignants et les plus vulnérables. C'est maintenant au tour des plus de 65 ans.

Vers un allègement du confinement ?

Une bonne nouvelle pour le Premier ministre Boris Johnson critiqué pour sa gestion de la crise sanitaire. Près de 117 000 personnes sont mortes au Royaume-Uni, le pays le plus touché d'Europe.

Le premier objectif de la campagne de vaccination est donc atteint, mais pour l'instant les Britanniques font le pari de se tourner presque uniquement vers la première dose pour immuniser le plus grand nombre au moins une fois. Résultat : seules 530 000 personnes ont jusqu'ici reçu les deux injections requises.

Cette nouvelle étape doit en tout cas permettre à Boris Johnson d'annoncer prochainement un allègement du confinement, avec une priorité, la réouverture des écoles espérée le 8 mars.

À écouter aussi : Covid-19 au Royaume-Uni: des vaccinations jusque dans les cathédrales