Covid-19 : la Roumanie lance sa campagne de vaccination d'une troisième dose

·1 min de lecture

Se faire vacciner devant les caméras pour l'exemple. En Roumaine, le ministre de la Santé par intérim s'est prêté mardi à l'exercice pour lancer la campagne de vaccination d'une troisième dose contre le Covid-19. La Roumanie est à la traîne avec le deuxième taux de vaccination le plus bas de l'Union européenne; Environ 72 % des adultes européens ont été complètement vaccinés, contre 33 % en Roumanie. En cause : la méfiance envers les institutions et des campagnes de désinformation.

"Nous avons ici un jeune patient qui me disait l'autre jour qu'il ne croyait pas au virus, encore moins au vaccin. Il ne croyait pas que le coronavirus existait, maintenant il le regrette, il croit en son existence il veut se faire vacciner si ça veut dire qu'il va sortir d'ici dans de bonnes conditions" expliqueCadar Genovea, chef de l'unité des soins intensifs à l'Institut Marius Nasta.

Cette campagne de rappel intervient alors que la Roumanie enregistre une flambée de nouveaux cas, plus de 11 000 ce mardi, un record ; les patients remplissent à nouveau les unités de soins intensifs. La Roumanie ne disposait mardi que de 26 lits de soins intensifs et avait du mal à en ajouter davantage en raison du manque de personnel. Environ 40% du personnel médical n'a pas été vacciné et le gouvernement envisage de rendre obligatoire pour eux le passe sanitaire.

La pandémie a tué 36 658 personnes jusqu'à présent.

La capitale Bucarest et d'autres villes se préparaient à des restrictions.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles