Covid-19 : qui risque de perdre son pass vaccinal le 15 février prochain ?

·2 min de lecture
© Pascal POCHARD-CASABIANCA / AFP

Les règles changent en matière de vaccination. Mi-février, la dose de rappel devra être réalisée dès trois mois après la fin du schéma vaccinal initial et dans un délai de quatre mois maximum. Le ministre de la Santé Olivier Véran a indiqué que neuf millions de Français" pourraient ainsi voir leur pass vaccinal être désactivé.

Plusieurs millions de Français pourraient perdre le bénéfice du pass vaccinal d'ici mi-février. Les règles vont en effet changer. La dose de rappel devra être réalisée dès trois mois après la fin du schéma vaccinal initial et dans un délai de quatre mois maximum.

Quatre mois pour recevoir sa dose de rappel

"Il y a eu des cas de réinfections rapides. Il y a un rationnel scientifique à rapprocher la troisième dose des deux premières. Il y a vraiment des essais d'optimisation de l'immunité et ça c'est une bonne chose", estime le médecin urgentiste Arnaud Chiche au micro d'Europe 1. "Il y a une volonté d'uniformiser les délais et les espaces. Ils ramènent tout à quatre mois en post-infection ou entre deux doses."

>> Retrouvez Europe matin week-end - 6-8 en podcast et en replay ici

Une nouvelle règle qui risque d'avoir un impact sur neuf millions de Français, comme l'a expliqué le ministre de la Santé Olivier Véran mardi dernier sur LCI : "Il reste encore 9 millions de Français qui, à la date du 15 février, s'ils ne reçoivent pas d'injection de vaccin, pourraient perdre le bénéfice du pass. C'est beaucoup". Le délai pour recevoir sa dose de rappel et ainsi conserver son pass vaccinal va être réduit : il passera de sept mois à quatre mois après la dernière injection.

Dans une vidéo partagée sur Twitter jeudi, Olivier Véran a également indiqué que le rectificatif de rétablissement à la suite d’un test positif ne donnera droit au pass vaccinal que durant quatre mois. Actuell...

Lire la suite sur Europe1

VIDÉO - Vivre sans restrictions : la Catalogne met fin au pass sanitaire

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles