Covid-19 : un risque "12 fois supérieur" d'être en soins intensifs pour les non-vaccinés

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

La menace d'une cinquième vague se précise en France alors que les cas de coronavirus flambent. Mardi, 20.000 personnes ont été testées positives dans le pays où la situation est suivie de près par les autorités. Invité sur Europe Matin mercredi, l'immunologue chargé de la coordination de la stratégie vaccinale du pays, Alain Fischer, a rappelé les risques qu'encourent les personnes non-vaccinées contre le Covid-19

"Des dizaines de milliers de morts supplémentaires" sans la vaccination

"Si l'on n'est pas vacciné, le risque d'être hospitalisé et d'aller en soins intensifs est 12 fois supérieur à celui des personnes vaccinées", a-t-il affirmé en se basant sur une étude de Santé publique France. "C'est la réalité de ce qu'il se passe en France et il faut le répéter pour essayer de convaincre ceux qui ne sont pas encore vaccinés", a poursuivi le professeur. 

>> Retrouvez l'entretien tous les matins à 8h15 sur Europe 1 ainsi qu'en replay et en podcast ici

Selon lui, sans la vaccination la situation serait bien différente à l'heure actuelle. "Il y aurait des dizaines de milliers de morts supplémentaires, nous en serions à notre je ne sais combientième confinement avec les conséquences économiques que cela entraîne. Le système de santé serait de façon chronique en situation de grande tension... Ce serait un drame. Comme le vivent certains de nos voisins européens."

Un reconfinement des non-vaccinés pas "justifié"

Concernant le cas de l'Autriche, qui a décidé de reconfiner les ...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles