Covid-19 : "Rien n'a été dit sur la situation des collèges et des lycées" dénonce le syndicat SNES-FSU

franceinfo
·1 min de lecture

"Ne rien faire pour les établissements scolaires en matière de protection accrue, ça paraît complètement opposé à l'objectif d'une plus grande protection qui est martelée ici et là", a déploré la secrétaire générale adjointe du syndicat Sophie Vénétitay.

"Rien n'a été dit sur la situation des collèges et des lycées", a déclaré vendredi 29 janvier sur franceinfo Sophie Vénétitay, secrétaire générale adjointe du SNES-FSU, syndicat d'enseignants, alors que le Premier ministre a annoncé des restrictions supplémentaires pour lutter contre le Covid-19. À sa sortie du Conseil de défense sanitaire, Jean Castex a affirmé que nous pouvions "encore nous donner une chance d'éviter le confinement".

>> Covid-19 : suivez les dernières informations dans notre direct

"Ne rien faire pour les établissements scolaires en matière de protection accrue, ça paraît complètement opposé à l'objectif d'une plus grande protection qui est martelée ici et là", a déploré Sophie Vénétitay, estimant "que ces derniers jours, on a constaté une accélération du nombre des cas". Selon elle, "il faut qu'il y ait des mesures de protection renforcées, pour éviter que le virus circule et surtout pour éviter de fermer les établissements scolaires."

"Il faudrait tester, tracer et isoler plus rapidement pour se protéger mieux."

Sophie Vénétitay, secrétaire générale adjointe du SNES-FSU à franceinfo

Interrogée sur le protocole sanitaire en place dans les cantines, Sophie Vénétitay a répondu que l'Education nationale avait "pris du retard à force de ne pas écouter nos propositions", alors qu'"on en parle depuis le 24 août". "Sur les cantines, il a fallu (...)

Lire la suite sur Franceinfo

Ce contenu peut également vous intéresser :

A lire aussi