Covid-19 : le Rhône, l'Aube et la Nièvre menacés par des mesures renforcées

Ambre Lepoivre
·1 min de lecture

Le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal a annoncé ce mercredi que des concertations allaient avoir lieu cet après-midi pour décider de mesures supplémentaires à mettre en place dans ces trois départements.

"L'épidémie s'accélère", prévient Gabriel Attal, et cela, "très fortement dans certains territoires". Seize départements font déjà l'objet de mesures renforcée depuis jeudi dernier et, au vu de la diffusion du virus, la liste pourrait encore s'allonger.

"Des concertations vont avoir lieu cet après-midi pour trois autres départements : le Rhône, l'Aube et la Nièvre", a annoncé le porte-parole du gouvernement au sortir du conseil des ministres ce mercredi.

Ces trois départements - qui comptent à eux seuls 2,3 millions d'habitants - sont sous la menace d'un nouveau confinement et devraient ainsi passer sous des mesures de freinage renforcées. Le taux d'incidence dans le Rhône, et notamment à Lyon, approche la barre des 400, à 383 pour 100.000 habitants, et atteint 329 dans la Nièvre et 445 dans l'Aube, selon Santé Publique France.

"Face au danger, nous agissons en prenant des mesures exigentes (...) équilibrées, logiques et efficaces si elles sont pleinement appliquées", a justifié Gabriel Attal.

Article original publié sur BFMTV.com

Ce contenu peut également vous intéresser :