Covid-19 : le Rhône, l'Aube et la Nièvre au bord du confinement

Après les 16 départements déjà concernés par des mesures de confinement, l’Aube, le Rhône et la Nièvre sont en sursis et se trouvent en surveillance renforcée, notamment en raison de leurs taux d’incidence dans le rouge. Le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal a annoncé, mercredi 24 mars, qu’il fallait "agir", car la situation épidémique est "mauvaise". L’hôpital de Nevers “ en situation de crise” Pour les habitants de Nevers (Nièvre), un reconfinement ne serait pas une surprise. Le taux d’incidence y a doublé en 15 jours : plus de 320 cas pour 100 000 habitants. La situation hospitalière inquiète d’ailleurs particulièrement. Les patients Covid, toujours plus nombreux, occupent des lits de réanimation à peine ouverts. "On est à un taux d’occupation de 100%. On est en situation de crise, ce qui nous oblige à transférer des patients", explique le Dr Hama Djerad, chef de service médecine interne au centre Hospitalier de la ville. “Nous maintiendrons cette stratégie aussi longtemps que possible. La troisième vague nous conduit à prendre des mesures territorialisées. Mais nous pourrions être conduits à durcir”, a défendu Jean Castex mercredi devant les sénateurs.