Covid-19 : comment retarder la seconde vague de l'épidémie ?

Julie Kern, Rédactrice scientifique

Dans la province de Hubei en Chine, les habitants retrouvent un semblant de vie normale après plus de deux mois de confinement. Les autorités chinoises ont annoncé la levée des restrictions le 25 mars dernier. Les habitants pourront circuler à leur guise s’ils ne présentent aucun signe de Covid-19. Ce sont donc 56 millions d’habitants – soit un peu moins que la population italienne – qui retrouveront leur liberté. Mais à Wuhan, chef-lieu de la province et foyer initial de l’épidémie, les habitants devront encore attendre le 8 avril.

Cette décision intervient alors que l’épidémie connaît un sérieux coup de frein en Chine. En cinq jours, seuls un nouveau cas local et sept décès ont été recensés à Wuhan. Les autres cas ne concernent que des personnes infectées revenant de l’étranger.

Pourquoi il est important de rester confiné chez soi ?

La Chine est désormais confrontée à une situation tout aussi délicate que l’instauration de mesures barrière à l’aube de l’épidémie : le « déconfinement » de millions de personnes. Si les mesures instaurées sont suspendues du jour au lendemain, une seconde vague épidémique pourrait déferler sur le pays.

Une étude parue dans The Lancet a simulé les effets de la levée brutale ou progressive du confinement sur la temporalité et l’ampleur de cette seconde vague. Selon elle, maintenir les mesures un mois de plus retarderait l’arrivée du second pic épidémique de deux mois.

Les mesures de restrictions testées dans la simulation. Aucune mesure, les mesures minimales (violet), des mesures strictes et un assouplissement en mars (rouge) et enfin, des mesures strictes et un assouplissement en avril (bleu). © Kiesha Prem et al., The Lancet

Préparer le « déconfinement » après le pic épidémique

C’est une simulation informatique qui a fourni ces prévisions. Elle est basée sur un modèle compartimental épidémiologique appelé « susceptible–exposed–infectious–removed », ou SEIR, qui est utilisé couramment pour estimer le nombre d’infectés. Pour chaque mesure...

> Lire la suite sur Futura