Covid-19 : en retard dans la course au vaccin, l'Institut Pasteur sera-t-il la tortue de la fable ?

France 2
·1 min de lecture

Dans le monde, près de 200 projets de vaccin contre le Covid-19 sont en cours. Dans cette course, les plus proches de la ligne d'arrivée sont deux laboratoires américains, Moderna et Pfizer. Les Français sont en queue de peloton, avec Sanofi et l'Institut Pasteur.

Dans la maison qui porte le nom du "héros de la vaccination", Frédéric Tangy, le responsable du laboratoire d'innovation vaccinale, a pourtant le sourire. Son candidat a séduit l’un des plus gros fabricants de vaccins américains : le laboratoire Merck, qui va en assurer le développement.

Le vaccin issu de celui de la rougeole ne verra pas le jour avant fin 2021

Ce candidat-vaccin a l'avantage d'être "basé sur le meilleur vaccin humain existant, le vaccin contre la rougeole". Un vaccin très sûr, explique Frédéric Tangy. "Et surtout, un vaccin vivant. On sait qu’avec très peu d'injections, on est protégé pour toute la vie."

Le vaccin ne verra le jour que dans un an au mieux – donc bien après les premiers, promis pour la fin de l’année. "Vous connaissez la fable de La Fontaine, relativise Frédéric Tangy. On peut être en retard et arriver premier quand même." Ce retard, le chercheur l'explique par les précautions prises dans son laboratoire. (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi