Covid-19 : les restrictions sanitaires étendues au Rhône, à l'Aube et à la Nièvre

·1 min de lecture

Les mesures de "freinage renforcé" sont étendues au Rhône, à l'Aube et à la Nièvre a annoncé Olivier Véran ce jeudi 25 mars.

La liste des départements concernées par les mesures de "freinage renforcé" s'allonge. Le Rhône, la Nièvre et l'Aube rejoignent les 16 autres collectivités concernées par la fermeture de commerces, la demi-jauge dans les lycées et l'interdiction de se déplacer au-delà de 10 km sans dérogation, a indiqué Olivier Véran au cours d'un point presse ce jeudi 25 mars. Les déplacements interégionaux sont également interdits."Il est apparu indispensable d'amplifier les mesures de protection" a assuré le ministère de la Santé, assurant que des "concertations" avaient eu lieu avec les élus et les préfets. Olivier Véran a précisé que ces mesures entreraient en vigueur dès "vendredi minuit" pour quatre semaines dans ces trois départements où le taux d'incidence est en forte progression depuis au moins deux semaines.Face à l’évolution de l’épidémie, l’Aube, la Nièvre, le Rhône vont adopter dès vendredi minuit des mesures renforcées :✅ Limitation des déplacements✅ Couvre-feu à 19h✅ Maintien de l’ouverture des seuls commerces de 1ere necessité✅ Déplacements inter régionaux interdits.— Olivier Véran (@olivierveran) March 25, 2021 Jeudi dernier, Jean Castex avait annoncé la mise en place de ces mesures dans 16 départements. Olivier Véran a jugé qu'il était "trop tôt" pour mesurer leur efficacité.La situation épidémique en France suscite l'inquiétude. Ce...

Lire la suite sur Marianne

A lire aussi

"Il nous faut à présent une stratégie Zéro-Covid, claire et assumé"

Covid-19 : et si un candidat tombait gravement malade pendant la campagne présidentielle de 2022 ?

Cas contacts tus, menaces, intimidations… Quand le #PasDeVague des enseignants rencontre le Covid

Les acouphènes, autre symptôme du Covid-19 ?

Au procès de la haine anti-asiatique : "Nos familles ont plus peur des agressions que du Covid"