Covid-19 : les restaurateurs pourront-ils rouvrir leurs terrasses à la mi-mai ?

Sébastien Dagoneau, restaurateur parisien, espère réinstaller sa terrasse sur le trottoir dès la mi-mai. "L'idée, c'est, comme l'année dernière, d'occuper un maximum l'espace public pour pouvoir accueillir, avec les distances de sécurité, tous nos clients", explique-t-il. Les passants, eux, attendent impatiemment la réouverture des terrasses. Une ouverture qui ne serait pas rentable Les terrasses devraient sauver les restaurateurs. 50 % des bars et restaurants français en ont une. Les terrasses représentent, par ailleurs, 30 % de leur chiffre d'affaires annuel. Mais pour certains, cela ne suffira pas. Daniel Rathgeber, restaurateur, ne pense pas rouvrir du tout. Les habitués du quartier ont en effet quitté Paris, et les touristes ont disparu. Pour lui, ouvrir uniquement sa terrasse ne serait pas rentable. "Si je rouvre le restaurant, et que je n'ai plus les aides de l'État, est-ce que le chiffre d'affaires que je vais faire sera rentable par rapport aux charges que je devrais payer ? La réponse, c'est non", déplore Daniel Rathgeber, qui espère que les aides continueront jusqu'à la fin de la crise. De son côté, le gouvernement assure que les aides seront maintenues dans un premier temps.