Covid-19 : les restaurateurs étoilés cherchent à réinventer leur cuisine pour tenir le choc

Alors qu’ils n’ont plus l’autorisation d’ouvrir leurs portes depuis de très longs mois, les restaurateurs n’ont d’autre choix que de s’adapter pour faire face à l’impact du Covid-19 sur leur activité. Des chefs étoilés, comme Laurent Petit, 3 étoiles à son actif, tentent d’adapter leur offre au click and collect. Ce dernier revisite sa soupe de poisson. "L’idée, c’est de toucher du doigt la cuisine trois étoiles, c’est ce qui est passionnant, on rentre chez vous et on démocratise les trois étoiles", explique le chef. Cuisiner pour aider les hôpitaux Dans les restaurants étoilés, le personnel est souvent nombreux et coûte cher. "Il reste environ 20% de la masse salariale à la charge de l’entreprise une fois que l’activité partielle a été payée par l’Etat. Vu la qualité de service et de cuisine, les étoilés souffrent aussi", avance Laurent Fréchet, président de GNI – Restaurateurs. D’autres chefs comme Yoann Conte, 2 étoiles, ont décidé de venir en aide aux hôpitaux. "Quand on y va nous, on est soigné, dorloté, on ressort en bonne santé. C’est un retour de manivelle. On peut faire ça au moins pour eux. 2 100 repas c’est déjà beaucoup d’investissements", résume-t-il.