Covid-19 : des restaurants obtiennent des dérogations pour accueillir des travailleurs

Dans un restaurant de Saint-Vaury (Creuse), des clients sont accueillis dans une ambiance conviviale. L'initiative est unique en France : grâce à une convention proposée par la Chambre de commerce, l'établissement s'est transformé en restaurant d'entreprise, uniquement pour les professionnels du bâtiment, les ouvriers qui travaillent en extérieur dans le froid. "C'est une chance de manger au chaud, et à table. Ça nous change de manger dans le camion, avec des plats à emporter", confie un travailleur.Ouverture sur dérogation préfectorale Selon les propriétaires, ce n'est pas une révolution sur le plan financier, avec un chiffre d'affaires bloqué à 30% par rapport à la normale, mais le moral va mieux. "C'est vraiment sympa de voir du monde dans le resto, de les retrouver, de discuter", se satisfait Muriel Chevillon, restauratrice propriétaire du Victoria. À Villefranche-sur-Saône (Rhône), le restaurant Le Relais Caladois est ouvert sur dérogation préfectorale. Ce relais routier est accessible aux seuls transporteurs, carte professionnelle à l'appui. Le relais réalise une centaine de couverts par jour contre 280 en temps normal.