Covid-19 : un responsable de l'Agence européenne des médicaments confirme un lien entre le vaccin AstraZeneca et les thromboses

Un responsable de l'Agence européenne des médicaments vient de confirmer qu'il y a bien un lien entre le vaccin contre le Covid-19 d'AstraZeneca et les cas de thromboses. "On s'en doutait, parce qu'on a eu des publications allemandes et autrichiennes qui nous ont donné un indice, un mécanisme qui pourrait nous expliquer ce qu'il se passe", explique le journaliste et médecin Damien Mascret en direct pour le 12/13, mardi 6 avril. Des saignements possibles "On l'a déjà observé avec d'autres types de traitements. À partir du moment où il y a le vaccin, il pourrait y avoir une attaque des plaquettes par des anticorps", poursuit Damien Mascret, qui précise qu'il s'agit tout de même d'un phénomène très rare. "Quand ça se produit, ça forme des thromboses, des caillots", ajoute-t-il. Des saignements peuvent également survenir à cause de la chute du taux de plaquettes. "La bonne nouvelle, c'est que si c'est bien ce mécanisme qui est en cause, il y a un traitement possible, encore faut-il repérer les symptômes", affirme le médecin, pour qui l'Europe doit désormais se demander à quelles catégories de personnes le vaccin AstraZeneca doit être réservé, afin de limiter les risques de thromboses.