Covid-19: vers un report des législatives partielles à Paris et dans le Pas-de-Calais

A.F
·2 min de lecture

Les législatives partielles prévues en avril devraient être reportées en raison de la crise sanitaire à Paris et dans le Pas-de-Calais.

Les législatives partielles, prévues les 4 et 11 avril à Paris et dans le Pas-de-Calais, deux régions où le gouvernement a imposé de nouvelles restrictions,pourraient être reportées en raison de la crise sanitaire, ont indiqué mercredi des responsables politiques.

"Les préfets des deux départements concernés vont mener des concertations à ce sujet", a affirmé à l'AFP une source proche du ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin, sans confirmer ni démentir la tenue de ces élections.

Pour sa part, la maire PS de Paris, Anne Hidalgo, a laissé entendre que la législative partielle dans le 20e arrondissement serait repoussée à plus tard : "On vient de nous dire que ce serait sans doute reporté", a-t-elle affirmé sur RTL, sans citer de source.

Troisième report dans le Pas-de-Calais?

Dans le Pas-de-Calais, la législative pourrait être reportée pour la troisième fois depuis l'automne, a indiqué à l'AFP Faustine Maliar, candidate LR aux législatives partielles.

"Je viens d'avoir de source plus que sûre l'annonce que, sur décision du Premier ministre, l'élection dans la 6ème circonscription est reportée", a-t-elle expliqué.

"Le préfet doit nous contacter pour nous demander notre avis sur des dates possibles", a-t-elle ajouté, en estimant pour sa part que "la dernière fenêtre de tir possible est le 30 mai - 6 juin".

En septembre, le député Ludovic Loquet avait démissionné de son mandat pour pouvoir rester maire après avoir remplacé l'élue LREM Brigitte Bourguignon, dont il était le suppléant, quand elle a été nommée en juillet ministre déléguée chargée de l'Autonomie.

Article original publié sur BFMTV.com

Ce contenu peut également vous intéresser :