Covid-19 : la relative efficacité des confinements le week-end

Pour leur troisième week-end de confinement, les habitants des Alpes-Maritimes espèrent bien avoir marqué des points contre l’épidémie de Covid-19. "On respecte les règles, après est-ce que ça a vraiment un effet, on n'est pas sûrs à 100%", commente une passante. Premier signal encourageant, Romain Alexandre, le directeur départemental de l’Agence régionale de santé des Alpes-Maritimes, note "une diminution" du taux d’incidence de l’épidémie. De 528 cas pour 100 000 habitants la semaine du 24 février au 3 mars, il est passé à 469 la semaine suivante. “Une mesurette de mesurettes” La tendance est similaire dans l’agglomération de Dunkerque (Nord), où le taux d’incidence est passé de 959 à 673. En revanche, le taux continue d’augmenter dans le Pas-de-Calais, mais plus lentement. Et les taux d’occupation dans les services de réanimation ne diminuent pas, bien au contraire : 107% dans les Alpes-Maritimes, 100% à Dunkerque et même 138% dans le Pas-de-Calais. “Confiner sans tester est une mesurette et confiner deux jours sur sept, c’est une mesurette de mesurettes”, estime l’épidémiologiste Catherine Hill.