Covid-19 : un rappel vaccinal recommandé pour les plus de 65 ans

·1 min de lecture
La Haute Autorité de santé recommande une 3e dose de vaccin anti-Covid pour les plus de 65 ans et les personnes fragiles.
La Haute Autorité de santé recommande une 3e dose de vaccin anti-Covid pour les plus de 65 ans et les personnes fragiles.

Pour la Haute Autorité de santé (HAS), les personnes de plus de 65 ans pourraient recevoir une dose de rappel avec un vaccin à ARNm contre le Covid-19. Les personnes à risque sont également concernées par les recommandations de l?autorité, dans un avis publié ce mardi 24 août.

Les Français concernés pourront recevoir cette dose à compter du début de la campagne de vaccination antigrippale prévue fin octobre. Dans le détail, ce rappel devra être administré six mois après la primo-vaccination complète. Les personnes ayant reçu le vaccin Janssen pourront recevoir une deuxième dose à ARNm à partir de quatre semaines après la première injection.

À LIRE AUSSICovid-19 : comment la France a rattrapé son retard dans la vaccination

Un consensus scientifique sur les catégories concernées par le rappel

Environ 5 millions de personnes ont été ciblées en priorité pour cette dose de rappel à partir de la mi-septembre, avait annoncé le ministère de la Santé la semaine dernière. Ce chiffre inclut principalement les résidents d?Ehpad et d?unités de soins de longue durée (USLD), les personnes de plus de 80 ans vivant à domicile, ainsi que les malades à très haut risque de forme grave de Covid et les patients immunodéprimés.

À ce jour, il n?existe pas d?avis scientifique « stabilisé » sur les catégories qui pourraient bénéficier de cette dose de rappel. Pour autant, celles-ci font l?objet d?un consensus entre la Haute Autorité de santé (HAS), le Conseil scientifique et le Conseil [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles