Covid-19 : "On a raison d'avoir de beaux espoirs dans les vaccins", estime l'infectiologue suisse Didier Pittet

franceinfo
·1 min de lecture

Alors que le "le pic épidémique de la seconde vague a été franchi" d'après Santé publique France, la possibilité d'un vaccin contre le Covid-19 se rapproche. "On a raison d'avoir de beaux espoirs dans les vaccins", affirme le professeur Didier Pittet, infectiologue suisse et président de la Mission indépendante d’évaluation de gestion de crise du Covid-19 en France. Invité de franceinfo samedi 21 novembre, il estime qu'il "faut d'ores et déjà s'organiser et préparer les campagnes de vaccination".

franceinfo : Avec les dernières annonces des laboratoires, les campagnes de vaccination se préparent. A Paris par exemple, la mairie veut commencer dès janvier prochain. Est-ce qu'on a raison de se hâter ainsi ?

Didier Pittet : On a raison d'avoir de beaux espoirs dans les vaccins. Parce que, comme vous l'avez compris, il y aura plusieurs vaccins, certains de nouvelle génération, d'autres de générations un peu plus anciennes. Mais peu importe, nous aurons des vaccins. Pour que la diffusion des vaccins soit importante, il va falloir attendre encore. Que les débuts se fassent le plus rapidement possible, oui, c'est bien. Mais soyons logique pour l'instant, si nous voulons éviter une troisième vague par un déconfinement harmonieux, on ne peut pas compter sur les vaccins. On ne pourra compter sur les vaccins (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi