Covid-19 : les réponses aux questions que vous vous posez sur les variants

Source AFP
·1 min de lecture
Deux variants du Covid-19 ont été détectés ces derniers mois. (illustration)
Deux variants du Covid-19 ont été détectés ces derniers mois. (illustration)

Les annonces ont été délivrées en l'espace de quelques jours. Le 18 décembre pour l'Afrique du Sud et le 20 décembre au Royaume-Uni, les autorités sanitaires évoquent publiquement l'existence de variants du coronavirus. De l'autre côté de la Manche, le ministre de la Santé britannique, Matt Hancock, n'hésite pas à dire que cette nouvelle souche est « hors de contrôle ». Ces deux variants du Sars-CoV-2, plus contagieux, selon les premières données, inquiètent au plus haut point la communauté internationale.

Que sont ces variants ?

Tous les virus mutent. Ces mutations sont des modifications qui interviennent lorsqu'ils se répliquent. Les scientifiques ont observé de multiples mutations du Sars-CoV-2 depuis son apparition, la grande majorité sans conséquence, mais certaines peuvent lui donner un avantage pour sa survie, dont une plus grande transmissibilité. Détecté en novembre au Royaume-Uni, le variant B.1.1.7, désormais appelé VOC 202012/01, trouve « probablement » son origine dans le sud-est du Royaume-Uni en septembre, selon l'Imperial College de Londres. Il s'est rapidement étendu dans tout le Royaume-Uni et a désormais été détecté dans des dizaines de pays du monde, des États-Unis à la Corée du Sud, en passant par l'Inde, la France ou le Danemark.

La plupart de ces cas sont liés au Royaume-Uni, mais, pour quelques-uns, aucun lien avec ce pays n'a pu être retracé, ce qui prouve que ce variant s'est déjà implanté localement. C'est ce qui se passe au Danemar [...] Lire la suite